1080, avenue Dollard, LaSalle. Tél.: 514 367-6376

On a lu pour vous

Les cinq personnes
que j'ai rencontrées là-haut

Résumé

Un vieil homme décède, ce qui constitue la prémisse de ce roman. Ce qui est particulier c'est qu'une fois au ciel, notre homme rencontre 5 personnes qui ont influencé le cours de sa vie de diverses façons. Tant des gens qu'il connaît que des étrangers. Ces rencontres vont lui permettre de mieux comprendre le sens de sa vie.

Commentaires

Un livre merveilleux ! Un livre qui nous fait réaliser comment on est tous relié les uns aux autres. En effet, nous avons, souvent sans le savoir, un impact sur les autres. De plus, Mitch Albom termine chacune des rencontres par une leçon de vie pour son personnage. Leçons de vie qui sont aussi bénéfiques pour nous lecteurs. C'est vraiment un très beau moment de lecture. Une lecture qui porte à réflexions sur notre propre vie.

Ce livre a été lu pour vous par : Chantal Gagné

Retour

Charles le téméraire

Résumé

Ce livre raconte l'histoire d'un jeune montréalais vivant une enfance difficile. Fils d'une maman qui meurt très jeune et d'un papa violent et alcoolique, l'avenir s'annonce peu reluisant pour lui. Toutefois, suite à un événement tragique, Charles va être acueilli par la famille Fafard. Famille où il sera considéré comme un membre à part entière. Cependant, ne pouvant pas effacer le passé, Charles est torturé, ce qui l'amènera à se retrouver dans de délicates situations.

Commentaires

Depuis Les émois d'un marchand de café, que j'avais ADORÉ, j'attendais avec impatience la sorti d'un nouveau roman de la part d'Yves Beauchemin. Je n'ai pa été déçue. Yves Beauchemin a une écriture fluide, facile à lire. De plus, dans ce livre , il décrit bien le Montréal de la fin des années 60-70, tant géographiquement , socialement, historiquement que politiquement. Ce qui très intéressant. Toutefois, ce qui est dommage, c'est que ce livre nous décrit la vie de Charles jusqu'à ses 17 ans. On doit donc attendre, pour connaître la suite de sa vie, la parution d'un deuxième tome. Quel malheur! J'ai bien hâte de retomber dans l'univers de Charles et de connaître son destin.

Ce livre a été lu pour vous par : Chantal Gagné

Retour

La ligne noire

Résumé

D'un côté Jean Reverdi, un champion d'apnée emprisonné en attente de son procès pour meurtres. De l'autre, Marc Depeyrat, un journaliste ayant perdu sa femme aux mains d'un sadique meurtrier. Depuis ce drame, Marc veut découvrir ce qui pousse les tueurs en série à agir ainsi. Il est fasciné par le sujet. Reverdi fait les manchettes, ce qui donne envie à Marc de lui parler. En effet, par l'entremise d'une rencontre avec Reverdi, Marc veut percer le secret.Toutefois, Reverdi n'accorde pas souvent d'entretiens, le journaliste doit donc trouver une façon d'entrer en contact avec lui. Marc trouvera une façon… cependant ceci engendra un jeu dangereux entre les deux protagonistes.

Commentaires

Un excellent thriller! Jean-Christophe Grangé sait nous tenir en haleine. Une fois que l'on débute, il est difficile de s'arrêter. Surtout les 150 dernières pages que j'ai dévorées afin de connaître le dénouement final. Je tiens toutefois à souligner, pour les âmes sensibles, que l'auteur décrit des meurtre vraiment sordides. Ça donne des frissons juste de s'imaginer la souffrance et la peur que pourraient vivre les victimes de tels actes.

Ce livre a été lu pour vous par : Chantal Gagné

Retour

La ligne noire

Résumé

D'un côté Jean Reverdi, un champion d'apnée emprisonné en attente de son procès pour meurtres. De l'autre, Marc Depeyrat, un journaliste ayant perdu sa femme aux mains d'un sadique meurtrier. Depuis ce drame, Marc veut découvrir ce qui pousse les tueurs en série à agir ainsi. Il est fasciné par le sujet. Reverdi fait les manchettes, ce qui donne envie à Marc de lui parler. En effet, par l'entremise d'une rencontre avec Reverdi, Marc veut percer le secret.Toutefois, Reverdi n'accorde pas souvent d'entretiens, le journaliste doit donc trouver une façon d'entrer en contact avec lui. Marc trouvera une façon… cependant ceci engendra un jeu dangereux entre les deux protagonistes.

Commentaires

Un excellent thriller! Jean-Christophe Grangé sait nous tenir en haleine. Une fois que l'on débute, il est difficile de s'arrêter. Surtout les 150 dernières pages que j'ai dévorées afin de connaître le dénouement final. Je tiens toutefois à souligner, pour les âmes sensibles, que l'auteur décrit des meurtre vraiment sordides. Ça donne des frissons juste de s'imaginer la souffrance et la peur que pourraient vivre les victimes de tels actes.

Ce livre a été lu pour vous par : Chantal Gagné

Retour

Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Résumé

Christopher , jeune autiste de 11 ans est consterné en apercevant le chien des voisins transpercé par une fourche. Déterminé à connaître le coupable, il aura besoin de tout son courage pour surmonter les nombreux obstacles et comprendre les situations auxquelles il devra faire face.

Commentaires

Ce roman d’une grande originalité, rempli d’humour et très intéressant permet d’imaginer la vie d’un enfant autiste. Il jette aussi un regard brillant sur les automatismes des adultes de son entourage. Une belle lecture à savourer. Ce titre m’avait été suggéré par un lecteur impressionné par le talent de Mark Haddon.

Ce livre a été lu pour vous par : Marie-Andrée Marcoux

Retour

Oscar et la dame rose

Résumé

Le petit Oscar est très malade, il sait qu'il va mourir bientôt. Afin de l'aider à passer cette étape de sa vie, mamie Rose, une bénévole de l'hôpital, lui propose d'écrire à Dieu. Ce récit est donc sous forme de lettres où le petit Oscar se confie à Dieu sur la vie, la mort, les gens, le bonheur et l'existence en général. Ce livre est qualifié de conte sur l'enfance et la spiritualité. Eric-Emmanuel Schmitt a trois autres romans de ce type qui font partie de ce qu'il nomme le Cycle de l'invisibilité: Milarepa, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran et L'enfant de Noé.

Commentaires

C'est un livre qui m'a fait sourire, pleurer et réfléchir. Un livre qui nous fait passer par toute une gamme d'émotions. Malgré le contexte qui n'est certes pas joyeux, ce n'est pas un livre sombre, bien au contraire. Il y a quelque chose de très beau dans ce livre qui nous permet de mettre notre vie en perspective. Bravo à Eric-Emmanuel Schmitt , il a su se mettre dans la peau d'un enfant. En effet, on jurerait que les lettres on été écrites par un enfant et non pas par un adulte. Les lettres transpirent la candeur et la naïveté d'un enfant, ce qui fait la beauté du livre. Oscar et la dame rose est un livre rempli de tendresse , une belle leçon de vie…

Ce livre a été lu pour vous par : Chantal Gagné

Retour

Un petit pas pour l'homme

Résumé

Daniel vient de larguer sa copine après une visite de trop au Ikéa un samedi après-midi. Libre de toutes attaches et bien décidé à en profiter, notre protagoniste se heurte à quelques difficultés dans ses plans de conquête de la gent féminine. On suivra donc avec plaisir son pénible voyage au travers des cinq étapes de la séparation affective. Survivra-t-il au célibat? Résistera-t-il aux délicieuses disquaires-amazones? Il faut lire ce roman pour le découvrir…

Commentaires

Ce qu'on retient de la lecture de ce roman? Un humour lucide et décapant, cynique sans être méchant . Son humour lui permet d'aborder un sujet nominalement assez difficile (la séparation d'avec un être aimé) sans sombrer dans le mélodrame ou la parodie. C’est un roman jeune et dynamique grâce au style d'écriture de Stéphane Dompierre, un nouvel auteur qui travaillerait présentement sur trois nouveaux livres. Je les attends déjà avec impatience…

Ce livre a été lu pour vous par : Maxime Beaulieu

Retour

J'étais si timide que j'ai mordu la maîtresse

Résumé

Incomprise et très timide, la petite Lily vit dans cet album pour enfant quelques situations embarrassantes qui démontrent bien à quel point sa gêne est maladive. Heureusement, le fils de madame Biniou, Thomas, lui donnera un peu de son souffle pour la rendre amoureuse

Commentaires

Plusieurs albums pour enfants méritent un détour dans leur section. Celui-ci en particulier, très émouvant racontant l'histoire de la jolie Lily, cadette de la famille. Les photos magnifiques de tous les enfants, surtout celles de Lily, contribuent à nous faire adorer cet album

Ce livre a été lu pour vous par : Marie-Andrée Marcoux

Retour

La chance de ma vie

Résumé

Dans cette autobiographie, l'acteur Michael J.Fox, nous raconte comment il a fait face à la maladie de Parkinson. Il ose même dire que c'est la chance de sa vie. Ce qui peut sembler surprenant. C'est en nous relatent divers épisodes de sa vie qu'il arrive à mieux nous faire comprendre son cheminement.

Commentaires

Un livre rempli de courage et qui constitue une belle leçon de vie. Il a su tirer du positif de sa maladie, ce qui démontre une grandeur d'âme. Un livre très intéressant pour ceux qui aiment cet acteur de la célèbre trilogie Retour ver le futur. Mais un livre aussi fort instructif en ce qui concerne la maladie de Parkinson. En effet, le passage où le médecin explique l'opération qu'a subit M. Fox, pour arrêter ses tremblements est fascinant. Après la lecture de ce livre, j'éprouve beaucoup d'estime pour cet acteur et pour la lutte qu'il fait à sa maladie

Ce livre a été lu pour vous par : Chantal Gagné

Retour

Indésirables

Résumé

Indésirables raconte l'histoire d'un homme qui désire fortement se débarrasser de sa femme. En effet, il veut la tuer afin d'obtenir son argent. Ne voulant pas l'assassiner lui-même, il décide de manipuler une adolescente afin qu'elle exécute le crime à sa place. De son côté, elle manipule un jeune garçon, souffre-douleur, afin qu'il prenne le blâme de cet assassinat. L'histoire met en scène l'enquêteuse Maud Graham.

Commentaires

Comme toujours, Chrytine Brouillet sait nous tenir en haleine. Il y a une bonne intrigue. Cependant, ce qui est important de mentionner, c'est qu'elle aborde dans ce roman le sujet des enfants rejetés à l'école. C'est parfois très troublant. En effet, elle arrive a nous faire ressentir la détresse de la victime. On devrait faire lire ce livre aux jeunes afin de leur faire réaliser l'enfer que vit le souffre-douleur. Bref, c'est une enquête passionnante qui sait nous divertir, tout en nous faisant réfléchir sur la haine, la manipulation et le phénomène d'intimidation chez les jeunes. Bravo Chrystine Brouillet!

Ce livre a été lu pour vous par : Chantal Gagné

Retour

Deadly Décisions

De Kathy Reichs

Le point de départ de ce troisième roman pour Kathy Reichs. Une fois de plus, le docteur Temperance Brennan, anthropologue judiciaire, sera au centre d'une enquête dans laquelle ses compétences professionnelles et son instinct la mèneront dans un monde où l'on paye cher ses erreurs. Et malgré tout ce qui se dit dans les journaux, que sait-elle vraiment des gangs de motards criminalisés?

C'est ce qu'elle apprendra, à ses risques et périls. Si, dans ce roman, vous vous attendez à une description détaillée sur les différents états de décomposition des cadavres, votre appétit ne sera peut-être pas rassasié. Par contre, vous pourriez en apprendre beaucoup sur la trajectoire d'une goutte de sang et les conclusions auxquelles elle mène les scientifiques lorsqu'il s'agit de recréer une scène de crime. Avis aux cœurs sensibles… Le fait que l'action se déroule principalement à Montréal, dans des lieux bien connus des Québécois, vient ajouter une touche encore plus effrayante à une histoire qui se veut très près de notre réalité… trop près peut-être… En somme, un roman que vous apprécierez, du moins jusqu'à la prochaine aventure du docteur Brennan…

(Annie Rochon) Éditions Robert Laffont, 351 pages, Cote : F/R352.4d

Retour

Les rivières pourpres

De Jean-Christophe Grangé

Les rivières pourpres c'est deux policiers, deux enquêtes, un campus universitaire, des meurtres, des indices, des rebondissements, des émotions et du suspense. Comme on peut le constater, les ingrédients pour un bon thriller policier sont réunis. En effet, ça fonctionne, dès les premières pages, on est embarqué dans cette histoire bien ficelée. Je ne veux pas en dire plus sur l'histoire même de peur de donner des indices sur l'énigme.

Offrez-vous le bonheur de lire ce bouquin. Jean-Christophe Grangé sait nous tenir en haleine et retenir notre attention. Pour moi, c'est l'un des meilleurs romans policiers que j'ai lus. C'est aussi la découverte d'un auteur que je n'avais jamais lu et dont je vais m'empresser de lire les autres romans. (Le vol des cigognes, Le concile de pierre) En somme, le roman Les rivières pourpres constitue un coup de cœur pour moi.

Chantal Gagné) Ed. Albin Michel, 1998, 405p.

Cote : F/G757r

Retour

Taïga ou le rêve sibérien

De Nicolas Vanier

Taïga ou le rêve Sibérien est le récit de 14 mois d'expédition à travers l'immensité nordique de la Russie. Alors que la Sibérie évoque pour plusieurs une prison de glace, pour l'auteur, Nicolas Vanier, et son équipe, elle est quête de liberté : un paradis à -55 °C. Accompagnés de chevaux, à dos de rennes, à l'aide de traîneaux à chiens et d'embarcations rudimentaires, on les voit évoluer sur des kilomètres de neiges creuses, des sommets escarpés et des lacs tortueux. L'on devient parfois témoins de belles rencontres avec des tribus autochtones croisées le long de leur itinéraire désertique.

Se déploie aussi, au gré de photographies fabuleuses, un paysage dont la beauté transcende la métaphore.On pardonne donc vite à l'auteur ses propos qui semblent souvent stériles. Alors que l'on voudrait goûter à l'intensité et à la passion qui animent ses chasseurs de terres, c'est leur angoisse, leur solitude et la simplicité de leurs émerveillements qui nous sont livrées ici. On les surprend à s'émouvoir de la danse d'un flocon de neige ou à savourer délicatement une barre de chocolat. Un récit à faire rêver les randonneurs; certains sortiront de leur lecture le cœur empreint d'envie, d'autres la tête remplie de projets.

(Vanessa David) Ed. Éditions de La Martinière, 1998, 173 p.

Cote : 915.7/V258t

Retour

Lady L.

De Romain Gary

Lady L. nous est d'abord présentée comme une vieille dame de la monarchie anglaise du XIXe siècle. Elle semble porter à ravir ce cynisme propre aux gens riches, blasés de tout posséder. Mais, très tôt, on apprend le sens profond de sa désinvolture. À travers les confidences que Lady L. livre sur son passé insoupçonné, l'auteur nous transporte au cœur même du bouillonnement politique de l'époque. En effet, ont émergé de l'Europe des années 1800, les doctrines révolutionnaires marxistes et anarchistes à partir desquelles se sont organisé des groupes terroristes très actifs.

Sur ce fond de réalisme historique, se déroule une histoire d'amour déchirante entre une ex-prostituée et le très célèbre anarchiste, Armand Denis. Naît de leur relation mouvementée un combat sanglant entre deux passions égoïstes: pour elle, l'Amour; pour lui, la Liberté. Au-delà de ce romantisme enivrant, l'auteur aborde subtilement la relativité des concepts idéologiques. Au nom de la justice, on doit flirter avec le crime; pour la paix d'un peuple, on doit tuer des innocents et si l'on n'y prend gare, la liberté peut facilement devenir une prison. On reconnaît-là toute la puissance du style littéraire de Romain Gary.

(Vanessa David) Ed. Éditions Gallimard-Folio, 1996 (Ed. Originale: 1963), 250 p.

Retour

La nuit démasque

De Stanley Péan

L'année dernière, Stanley Péan a fait paraître un recueil d'histoires La nuit démasque, treize nouvelles plus surprenantes les unes que les autres. Bienvenue dans le monde du fantastique où des bêtes sauvages sont mises en liberté. Le livre fait place au monologue intérieur d'un tueur, à un véritable démon démystifié, à une étrange enfant qui pénètre une âme, bref à des êtres déchirés. La nuit démasque nous confronte parfois à des propos violents de personnages au bord du gouffre.Je me suis vu du dehors la piquer deux, trois, quatre fois avec le couteau. Pour moi. Pour le vieux. Pour qu'elle ferme sa christ de gueule. P.105

Comme le premier roman de l'auteur, Le tumulte de mon sang, réédité cette année à la Courte échelle, on retrouve aussi dans les nouvelles de La nuit démasque le même esprit lugubre et une autre tonalité plus gaie. Stanley Péan joue toujours avec deux espaces temps : la réalité et l'imaginaire. Le roman Le tumulte de mon sang plonge le lecteur dans le doute le plus absolu. Le recueil de nouvelles La nuit démasque n'abandonne pas complètement cette voie, mais fait place aussi à des environnements chargés qui resteront gravés dans notre mémoire. Natif de Haïti (Port-au-Prince), mais ayant grandit à Jonquière, Stanley Péan a écrit une quinzaine d'ouvrages, dont plusieurs romans pour adolescents. Avec La nuit démasque, son troisième recueil de nouvelles, l'auteur et critique littéraire nous fait vivre l'ampleur du désarroi que peuvent vivre des êtres.

(Véronique Leduc) Planète rebelle, Montréal, 2000, 138p.

Retour

La petite fille qui aimait Tom Gordon

De Stephen King

La petite fille qui aimait Tom Gordon raconte l'histoire d'une petite fille nommée Trisha. Par un beau matin de juin, lors d'une promenade en forêt avec sa mère et son frère, Trisha se perd dans les bois. Nous vivons donc avec elle ces nombreuses journées passées dans la forêt à tenter de survivre. Stephen King arrive très bien à nous faire ressentir sa peur, ses angoisses, ses moments de courage, son acceptation de mourir, etc. Ce qui est très émouvant. Pour tenter de survivre, celle-ci devra se nourrir de petits fruits, de queues de violon, elle boira de l'eau qui la rendra malade, elle sera piquée par des insectes, elle sera victime d'hallucinations, etc. La beauté dans tout ça est de voir ce qui lui permettra de tenir le coup. Afin de ne pas sombrer dans la folie, Trisha parlera à son joueur de base-ball favori, Tom Gordon. De plus, son walkman sera son seul contact avec la réalité. Elle y écoutera les matchs de base-ball, ce qui lui apportera des moments de réconfort et d'évasion. Bref, Stephen King nous permet de vivre, avec cette petite fille, une expérience hors du commun. Maintenant, lorsque j'apprendrai qu'un enfant est perdu en forêt, je vais avoir un pincement au cœur, car je vais ressentir l'ampleur des angoisses qu'il peut vivre. Je vais aussi espérer que cet enfant a une idole à qui il pourra parler afin de se sentir moins seul...

(Chantal Gagné) Albin Michel, 2000, 333 p. Cote : F/K54.35p

Retour

Ce n’est qu’avec toi que je peux être seul

De Mario Cyr

Ce n’est qu’avec toi que je peux être seul est une oeuvre différente, en partie parce qu’elle traite du monde homosexuel. Le livre parle exclusivement de la sexualité, de la mort et de l’amour. Lire Mario Cyr, c’est faire une entrée dans un monde à part. En publiant Ce n’est qu’avec toi que je peux être seul, il a donné naissance à une histoire empreinte de culpabilité. Sentiment essentiel pour saisir la démarche de Michel. On risque toutefois d’être saisi avant. Parce qu’elle est bouleversante, l’histoire d’amour de Mario Cyr. Le roman commence avec une collision que l’auteur raconte comme s’il s’agissait d’un coup du destin. Les interrogations s’étendent sur des pages et des pages. On cherche à savoir pourquoi il est si secoué par le sort de ce petit. On découvre que Michel s’est oublié pendant plusieurs années. Il file vers l’introspection, la remise en question. Vers la moitié du livre, les retours en arrière commence à répondre à nos questions. Tout a du sens. On finit par savoir ce que cet avocat dans la cinquantaine trouve en Carl, ce jeune de 17 ans. Pour lire Mario Cyr, il faut accepter l’éloignement, la froideur de la narration au « il ». Qu’on se le dise: Mario Cyr s’adresse à un public cible. Il fait partie des écrivains dont l’oeuvre, une fois terminée, devient de la littérature gaie. Ça ne plaît pas à tout le monde. Par contre, son livre est bouleversant, au bord du désespoir et presque heureux.

(Véronique Leduc) Ed. Pierre Tisseyre, 2000, 339p.,

Cote: C843/C997.4c

Retour

L’être anonyme

De Xavière Sénéchal

À la lecture du résumé du livre, une phrase m’a attirée : « L’être anonyme est un roman sur les ravages causés par le silence… » Je me suis mis à imaginer un enfant à qui on tait l’existence de l’un de ses parents. Curieusement j’avais vu juste. Tout ceci ressemble à ce que vit Maxime le narrateur et personnage principal de ce roman. Maxime dit qu’il n’a pas de père. En fait, son père est parti quand il avait 10 ans et sa mère ne conserve aucun souvenir, pas même une photo. L’école ennui Maxime. « J’aime les provoquer. P.34 » dit-il, au point que les professeurs évitent de le faire intervenir en classe. À la maison, il passe ses journées à s’enregistrer sur des cassettes. Un jour, il intercepte des lettres anonymes adressées à sa mère. Sa vie en est chambardée. Dès lors, il tentera d’imaginer la personne qui les écrit. Qui est cet être anonyme ? Au départ, les lettres peuvent agacer parce qu’elles semblent nous éloigner du personnage principal, mais finalement cet être anonyme s’avère avoir beaucoup en commun avec Maxime et elles permettent alors d’expliquer encore mieux ce qu’il vit.

(Véronique Leduc) Flammarion, 2001, 156p. Cote : C843/S475e

Retour

Le rejeton

De Denis Monette

Le rejeton est la fin d’une trilogie de l’auteur Denis Monette. En effet, il fait suite à L’ermite et à Pauline Painchaud servante. Cette partie de la trilogie nous fait connaître le fils de Pauline Painchaud, André. Pour ceux qui ont déjà lu les deux premiers tomes, vous retrouverez avec joie les personnages colorés créés pas l’auteur. Pour les autres, je suggère fortement cette trilogie. C’est un plaisir à lire et un excellent divertissement plein d’émotions et de sensibilité. Toutefois, il faut préciser que cette trilogie met en scène des personnages au langage assez cru, il faut aimer... Cette trilogie m’a fait découvrir un excellent écrivain, que j’avais trop longtemps boudé le percevant, à tort, seulement comme un auteur de billets doux dans le magazine Le Lundi. Or, il est un excellent romancier à l’écriture fluide et très facile à lire. Il a quelques romans à son actif. Bref, laissez-vous charmer par cette trilogie ou tout autre roman de Denis Monette.

(Chantal Gagné) Les Éditions Logiques, 2001, 405 p. Cote : C848/M742.37r

Retour

Le souffle de l’harmattan

De Sylvain Trudel

Premier roman de l’auteur, d’abord publié en 1986 et réédité cette année aux Éditions Typo, Le souffle de l'harmattan est le récit d’une quête d’imaginaire. Sylvain Trudel nous raconte l’amitié entre Habéké et Hugues, deux enfants abandonnés puis adoptés qui s’inventent un monde idéal inspiré par l’Afrique natale de l’un d’eux. L’harmattan n’est pas une force bienfaisante ; c’est un vent sec et brûlant qui, comme dit l’auteur, souffle le sable des déserts africains sur les terres de la culture. Hugues le narrateur et Habéké son fidèle compagnon représentent les terres de la culture, balayés par le vent et mis de côté. Pour contrer cette puissance malfaisante, les deux copains partent en expédition sur leur terre de rêve. Dans ce pays inventé, les deux amis font parfois des rencontres qui les ramènent à la réalité comme Odile de qui ils tomberont amoureux, mais qui ne les suivra pas complètement dans leur folie, et Nathalie, une jeune fille malade qu’ils croiront guérir en lui offrant tout l’amour dont ils auraient voulu bénéficier étant enfants. L’abandon de la mère vécu par Hugues et Habéké fait en sorte que ces deux enfants sont comme ils sont aujourd’hui.

On comprend qu’il n’y a pas de hasard ; que des explications. «…la mort des uns fait la vie des autres. » (p. 93). Être aimé, se sentir voulu c’est essentiel pour être heureux. « … et on s’est dit qu’une femme, au fond, il n’en faut qu’une seule, et si, par bonheur, c’est la bonne, elle est toutes les femmes.» (p.153).

Le souffle de l’harmattan est à lire pour l’évocation créatrice d’un pays imaginaire. C’est fou ce qu’on peut désirer comme monde meilleur quand on a été privé de l’amour de sa mère.

(Véronique Leduc) Typo, 2001, 239p., Cote : C843/T866.715s

Retour